Uluwatu CT : la française Johanne Defay arrache la victoire à la dernière minute

Ce week-end, pendant que vous étiez en train de faire la fête, d’autres bossaient dures, et là où vous avez sans doute ramené un bon gros mal de tête, la française Johanne Defay a remporté l’événement du Uluwatu CT… 

Qu’est ce que vous voulez… à chacun son trophée ! 

Pourtant, la finale contre la brésilienne Tatiana Weston Webb n’était pas gagnée. Dominée pendant tout le « heat » il a fallu que la française ne lâche rien jusqu’à la dernière minute où elle prendra 0.46 points qui feront la différence… 

De quoi, vous l’imaginez bien, mettre la rage à Weston Webb qui s’est au passage très bien battue. 

« Je me sentais si bien sur cet événement, je pensais que j’allais gagner« , a déclaré Weston-Webb pour la WSL. « Ça fait vraiment mal de perdre à la dernière minute, surtout sur un score aussi serré, mais c’est comme ça, c’est la compétition.« 

Pour la française c’est la réjouissance de gagner son troisième événement sur le tour mondial (Fiji en 2016 le dernier en date) :  

« Ce fut une année bizarre pour moi. Je n’ai pas obtenu les résultats que je voulais, mais j’ai l’impression de bien surfer quand même. Gagner à Bali dans des conditions parfaites est un rêve devenu réalité. Tatiana (Weston-Webb) surfait si bien aujourd’hui. Je m’attendais à ce qu’elle obtienne 8 points sur chaque vague. En fin de compte, j’avais besoin d’un 6 et je l’ai eu sur ma dernière vague […] C’était une belle vague, mais pas parfaite non plus. Heureusement pour moi, se fut suffisant pour gagner« .

Une victoire qui nous ramène notre surfeuse française à la cinquième place du classement : propre ! 

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason