Salon Nautique : des bretons présentent leur semi-rigide équipé de « foil »

Qui aurait cru que Laird Hamilton aurait été visionnaire à ce point… Lors de sa visite en avril dernier à Biarritz, l’hawaïen nous avez confié que lorsque il avait installé pour la première fois un foil sur une planche de surf il y a quelques années, les surfeurs le prenaient pour un fou ou du moins pour un type chelou…

Aujourd’hui, des foils, on en trouve partout : sur les voiliers, sur les kite-surf, sur les planches à voile et désormais sur les bateaux à moteur. 

En France, c’est la société Lorientaise Seair qui est à l’origine de l’invention… Exposante au Salon Nautique de Paris, elle explique son fonctionnement au journal Ouest France :  

« Un vérin permet de sortir le foil. Lorsqu’il atteint la vitesse de 16 noeuds, le bateau se soulève à une quinzaine de centimètres au dessus de l’eau. Il y a un système pour contrôler l’assiette et stabiliser » explique son fondateur Benoît Lequin.

Les avantages du foil sur un bateau à moteur sont les suivants : 

« D’abord le confort. La coque ne tape pas sur l’eau, il y a moins de bruit. Et ensuite, l’économie de carburant : environ 25%. » 

Une invention que n’aura manqué de convaincre notre ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot qui était de passage en famille sur le salon à Paris. « Tout le monde doit s’y mettre » conclura le ministre aussi fan des sports de glisse. 

Photo instagram Seair avec Nicolas Hulot

 

About the author

Fondateur – Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason