Ocean Park : les graphistes bretons inspirés de la culture glisse

SurfME : Salut les gars, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? (Origines, boulot, etc…)

OCEAN PARK: Salut ! Nous sommes deux graphistes bretons venant de l’univers de la com’ pour l’un et du textile pour l’autre. On a grandi en Bretagne à Brest et à Rennes. Nous sommes aujourd’hui basés à Rennes pour nos activités professionnelles et c’est aussi d’ici que nous faisons grandir le projet Ocean Park. C’est le cas de pas mal de gens dans le coin qui travaillent dans la capitale bretonne et profitent de la moindre opportunité pour s’échapper sur la côte pour rider ou tout simplement profiter des supers plages de la région.

SurfME : Niveau sports de glisse, vous vous situez comment ? (pratiquants, photographes, créateurs, surf, skate, kite, etc…)

OCEAN PARK:Plus jeunes nous avons pratiqué pas mal de choses (planche, surf, bodyboard) en mode fun, le maître-mot étant de prendre un maximum de plaisir. Aujourd’hui, la pratique se fait plus épisodique car nos emplois du temps ne nous laissent que peu de marge de manœuvre mais disons que lorsque les tous les éléments sont réunis c’est toujours un réel plaisir d’aller à l’eau.

SurfME:Le projet que vous développez s’intitule Ocean Park. On sent l’influence du surf et du skate. Pouvez-vous nous en dire plus sur le projet?

OCEAN PARK: Si les visuels de nos vêtements s’inspirent très largement de l’univers des sports de glisse, ils se veulent aussi en connexion avec le plus grand nombre. Il y a une vraie dynamique de création d’écoles de surf en Bretagne (y compris itinérantes) qui attirent de plus en plus de nouveaux pratiquants. Qu’est-ce qui les séduit dans ces pratiques ? Sans doute un désir de recherche de sensation, de liberté, de défit aussi. Ocean Park c’est un peu l’idée que l’Ocean est un extraordinaire terrain de jeu, inter-générationnel et interculturel. Quand tu es en slip/maillot de bain les barrière tombent c’est certain. Beaucoup de pratiquants n’habitent pas près de la mer, font un stage à 40 ans pour la première fois etc…La surf culture s’ouvre au plus grand nombre et de plus en plus rapidement. Au lieu de se dévoyer, c’est elle qui insuffle ses valeurs aux nombreux pratiquants et ça c’est top.

SurfME: Vous êtes designer à la base c’est bien ça ? D’où vous est venue l’idée Ocean Park ?

OCEAN PARK: On est graphistes, et la réponse à ta question est en grande partie contenue ci-dessus. Mais pour compléter, il ne faut jamais oublier que c’est une aventure de deux potes qui ont décidé, comme /par un défi, de réaliser ce projet.

SurfME: La Bretagne ça vous gagne ?

OCEAN PARK: Nous sommes nés dans la plus belle région du monde alors forcément…Plaisanterie mise à part nous adorons notre région/ la bretagne sans être non plus de furieux régionalistes. Il est vrai que c’est un lieu ou il fait bon vivre avec des paysages incroyables . Il n’ y a pas à dire nous sommes vernis.

Le smile des Bretons sur la côte d’Émeraude (35)

 

SurfME: Où peut-on trouver vos créations? (site internet, concept store, magasin?)

OCEAN PARK: Nous sommes distribués dans plusieurs surfshops en Bretagne dont Quiksilver à Rennes, Neway à Nantes etc…Vous trouverez nos points de vente sur notre site de vente en ligne :https://www.ocean-park.fr

Ocean Park dans les shops Nausicaa

SurfME: Du temps pour aller taper un petit surf ou une session de skate de temps en temps ? Quels spots privilégiés ?

OCEAN PARK: A Brest, le Minou le plus souvent et quelques bons moments à Penfoul à Landunvez. Ici à Rennes, le plus souvent c’est Saint-Pierre Quiberon, à Port Blanc voire dans le secteur de St Malo.

 

SurfME: Votre projet est basé sur le détournement visuel. Quel message souhaitez-vous transmettre aux riders à travers vos créations ?

OCEAN PARK: Pas vraiment de message en réalité. Juste partager nos trips graphiques avec le plus grand nombre. On évite la provoc’ gratuite aussi. Nous allons pour la rentrée évoluer vers des choses qui seront un peu moins de l’ordre du pastiche mais en restant ludique et fun.

SurfME: Vos objectifs pour l’avenir ? Des collaborations en vue ?

OCEAN PARK:Developper la marque bien entendu, en gardant le côté fun de l’aventure.

 SurfME: Je vois sur votre site que vous avez des riders qui soutiennent votre projet. Une team Ocean Park en vue ?

OCEAN PARK: On collabore avec Antoine Clerc, un ami kite surfer qui se prête volontiers au jeu du mannequinat pour nos shootings. Nous sommes partenaire du Bernik Surf Club, une école bien sympathique à l’ambiance très familiale. Nous soutenons aussi une team de jeunes mecs de St Lunaire (près de St Malo) engagés dans différentes compétitions de Winfoil. Par ailleurs beaucoup de collaborations se font au gré des rencontres. Je pense à Florian et Jeanne que nous avons rencontrés au shop de Quiksilver où nous actuellement vendons nos vêtements.

 

SurfME: Vous connaissez l’appli SurfME ? Elle vous plaît ? Un petit mot pour la communauté ?

OCEAN PARK: Oui, on l’a téléchargé et on va se créer un compte. C’est sympa et répond je pense à une demande de la communauté pour partager ses bons plans, ses photos sur un réseau social crée par des surfeurs pour des surfeurs. Donc avis à tous les surfeurs d’ici ou d’ailleurs, rejoignez SurfME l’application de la communauté connectée !!

SurfME: Un dernier mot ? Une dédicace ?

OCEAN PARK: Ça fait très remise des césar mais on va évidemment remercier tous les potes qui nous soutiennent et nous ont donnés un coup de main (Julien, Mathilde, Jonathan,…). Plus particulièrement, Nicolas Ollier et Mael Tsouza, qui a fait les photos de nos deux deniers shootings.

Merci aux potes qui font la promo

 

Site Internet Ocean Park

Instagram Ocean Park

Facebook Ocean Park

About the author

Fondateur – Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason