Nazaré : l’australien Ross Clark-Jones se fait désosser le long de la falaise portugaise

 

Ce n’est pas toujours dans les grosses vagues que l’on peut se faire de grosses frayeurs et ça c’est valable même à Nazaré. 

L’australien de 51 ans Ross Clark-Jones pourra en témoigner, car hier matin vers 8H, il a pris un petit coup de pression sur les rochers de la falaise portugaise dont il se souviendra très certainement.

Alors qu’il était de sortie avec le brésilien Carlos Burle, c’est en partant sur une vague de -8 mètres (un petit Nazaré quoi) qu’il a fini en tout droit pour sortir de cette dernière. Malheureusement, en fin de vague, il a pris un bouillon qui lui a valu de rester 30 secondes sous l’eau et surtout de finir au pied de la falaise. 

 » […] J’ai été tirée sous l’eau pendant environ 30 secondes, j’ai utilisé mon Quiksilver Airlift (gilet de secours) pour remonter à la surface et là j’ai vu que j’étais directement en face de la grotte et des rochers. » rapporte l’australien dans un email à la presse.

Et c’est là que la galère commence car c’est un endroit totalement inaccessible aux jet-skis ! S’enchaine alors de longues minutes où l’australien se fait désosser par le shorebreak…

C’est en utilisant les vagues, puis en se cachant derrière un rocher que le quinquagénaire a réussi progressivement à s’extirper hors zone de danger.  

« Complètement à bout de souffle, je me suis placé dans une zone plus sûre et je me suis caché derrière un rocher. Une série est venue me traîner, exactement comme une machine à laver. […] Je me suis cogné la tête et les côtes. En me forçant à rester conscient, j’ai eu un flashback instantané quand j’avais 12 ans quand mon frère et moi nous cachions derrière les rochers du tube de Terrigal. » pourra t-on lire dans The Inertia. 

Finalement, Clarck-Jones s’en tirera avec une légère commotion cérébrale et peut-être une fracture de la jambe… 

L’australien conclura par dire : « J’ai vécu de belles galères, mais c’était un gentil rappel car rien n’est jamais acquis. Surtout sur les petits jours comme aujourd’hui où vous pouvez devenir complaisant … c’était une grosse erreur. « 

Moralité, Nazaré est une vague qui mérite d’être surfée que quand c’est gros ! En dessous de 10 mètres, attention à la falaise… A retenir pour votre prochaine session 😉

Vidéo intégrale ici

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason