Malaise : quand la directrice commerciale de la WSL se ridiculise sur une plage de Bali

Bon, c’est vrai, c’est pas bien de se moquer, mais lĂ , on est Ă  la limite de la faute professionnelle et il est difficile de passer Ă  cĂ´tĂ© de cet Ă©pisode ridicule oĂą le mot « comble » prend tout son sens.

Il y a quelques jours, lors de la compĂ©tition du Bali pro, Beth Greve qui est la directrice commerciale de la World Surf League s’est fait surprendre dans une situation digne du nom du compte Instagram qui l’a diffusĂ© : « Kook of the day » !

Car si ce n’est pas un canular, la personne qui a filmĂ© tout ça a dĂ» se dire : « LĂ  je tiens un dossier, regarde lĂ  avec ses ailerons Ă  l’envers et l’Ă©tiquette du prix de sa board toute neuve qui pendouille…mdr !« 

Manque de bol, il se trouve que cette jeune femme est la directrice commerciale de la WSL depuis 2017, ancienne de chez Discovery, elle a aussi travaillé chez Google (You Tube) et a managé, comme la présidente de la WSL Sophie Goldshmidt, des grands joueurs de la NBA.

Alors forcĂ©ment avec un « background » si impressionnant, on s’imagine que lors de son entretien on lui a quand mĂŞme posĂ© des questions de base sur le surf… apparement pas sur les ailerons…

Entre ça et la suppression de l’Ă©preuve lĂ©gendaire hawaiienne du Pipe Masters en 2019 dĂ» Ă  un caprice de la prĂ©sidente, y’a de quoi commencer Ă  s’inquiĂ©ter sĂ©rieusement Ă  la World Surf League…

 

 

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason