Gros succès pour cette première compétition test au « Ranch » de Kelly Slater

Les images n’ont cessé de tourner ces derniers jours et tout comme nous, vous en savez un peu plus sur la piscine à vague que Kelly Slater et son équipe ont mis en place après 10 ans de labeurs.

Le résultat est époustouflant et la première compétition a été un véritable « test » grandeur nature pour la World Surf League.

« La WSL essayes d’en savoir plus sur – comment exploiter cette technologie en compétition, comment les pros surfeurs appréhendent la vague, comment les noter, comment couvrir la compétition en direct, toute l’interactivité que l’on peut créer et sur ce que l’on peut ressentir en étant témoin de ce type de surf. » explique Sophie Goldschmidt CEO de la WSL.

Un test plutôt concluant qui a ravi les athlètes sélectionnés lors de cette compétition.

« Elle est parfaite. C’est la vague dont on rêve tous, celle que tu dessines sur un papier » dira Filipe Toledo. « Celle dont on rêve mais que tu peux surfer, se caler dans un barrel de 20 secondes et en sortir, faire des manœuvres… Hallucinant ! »

« Je suis totalement épaté par le projet dans sa totalité et de le voir en vrai est impressionnant » relate Richards spectateur de l’événement. « La vague est en réalité plus grosse en vrai qu’en vidéo. Ce fut une expérience incroyable d’être là et de les voir surfer« .

Au delà du fun, cette compétition « test » est venue dévoilé au grand public l’accessibilité de ce nouveau type de technologie très en vogue et qui commence à se développer un peu partout en Europe.

Un enjeu important au point de vue business pour la WSL qui a racheté la Kelly Slater Wave Company qu’elle compte bien exploiter et revendre dans le monde entier…

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason