Estimé à 684 milliards d’euros, le Finistère rivalise avec Apple

Bien évidemment nous n’avions aucun doute sur la richesse de la Bretagne, de son territoire, de ses vagues et de ses habitants… Mais quand c’est la société à but non lucratif (ironie) Goodwill management qui vient chiffrer son potentiel pour la CCI métropolitaine Bretagne Ouest ça donne la somme rondelette de 684 milliards d’euros ! 

De quoi scalper quelques sociétés du CAC 40 et quand vous allez connaître les critères d’évaluation qui ont été retenues vous allez mieux comprendre le slogan « La Bretagne ça vous gagne« .

« Pour mener ces travaux, nous nous basons sur des critères de la Banque mondiale » rapporte Arnaud Bergero directeur de Goodwill management pour le quotidien Ouest France.

Critères qui vont bien au delà de la simple production de biens et services exprimée par le PIB (produit intérieur brut) puisque on trouve aussi (et surtout) les richesses immatérielles comme le savoir-faire, la culture, la bonne santé, les paysages et leur variété ainsi que le taux d’artificialisation des terres. 

Autant de critères qui feraient du Finistère un spot bien authentique et ceux qui ont eu la chance de surfer les vagues des alentours le savent… des plages sauvages, peu de monde, des bonnes soirées dans les bars et des festivals mémorables pour un peuple qui sera vous accueillir avec une bonne tape dans le dos et une bière à la main. 

Alors c’est bon ? Les boards sont ficelées sur le toit ?  

 

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason