Conflit WSL-Hawaï : c’est officiel, il n’y aura pas de Pipe Masters en 2019

Il y’a quelques jours, la World Surf League se voyait refuser son autorisation de modifier son calendrier Hawaiien pour 2019 car elle n’avait pas déposé sa requête dans les délais impartis par les autorités d’Honolulu (article SurfME à lire ici).

Mécontente de cette décision, la présidente de la WSL Sophie Goldschmidt avait même menacé le maire de retirer tous les évènements de la League à Hawaï pour 2019 et les années à venir.

Mais pour le Maire Kirk Caldwell, WSL ou pas, il n’y aura pas d’exception car c’est une question « d’équité (envers les autres organisateurs à qui il applique la même règle) et non d’argent« .

Finalement, 2019 se fera sans le Billabong Pipe Masters !

C’est ce qu’a annoncé la présidente de la League dans un communiqué ce matin : « Nous sommes déçus, nous ne pourrons pas organiser le Billabong Pipe Masters en 2019. » et poursuit : « La WSL va tenter de trouver des solutions alternatives pour l’ouverture de la saison prochaine.« 

Pour le reste, 90% des épreuves hawaiiennes seront maintenues pour 2018 et début 2019 contrairement aux menaces proférées par Sophie Goldschmidt.

Bien évidemment, afin de justifier son chantage, la présidente n’a pas hésité à placer : « […] Nous sommes heureux que le maire reconnaisse que des changements fondamentaux sont nécessaires au processus de permis qui profitera au surf hawaïen, aux surfeurs, à la communauté et aux autres intervenants.« 

Des mots qui laissent entendre qu’il va falloir clairement s’organiser pour que le Pipe Masters revienne au plus vite, car le tour mondial sans le Pipe Masters, ça passera une année mais pas deux ! 

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason