C’est officiel, la brésilienne Maya Gabeira détient le record de la plus grosse vague surfée par une femme

Elle l’avait revendiqué haut et fort et s’était même lancée dans une pétition pour se faire entendre auprès de la World Surf League et entériner sa performance … C’est désormais chose faite, la surfeuse brésilienne Maya Gabeira détient le record de la plus grosse vague surfée par une femme. 

Pionnière en surf de gros, cette guerrière a failli perdre la vie à deux reprises dont une fois à Nazaré au Portugal en 2013

Le challenge était donc de taille, revenir sur la scène du crime, exorciser ses peurs et repousser ses limites pour atteindre le sommet. C’est donc 5 ans plus tard, le 18 janvier 2018 sur le spot de Nazaré que la brésilienne a saisi sa chance en lâchant le palonnier sur un monstre estimé à plus de 20 mètres…

Désormais gravé dans le Guinness book, ce record est le fruit d’énormément de travail explique Maya pour la WSL : 

« Établir le record du monde est un de mes rêves depuis de nombreuses années. Mais après l’accident de Nazaré en 2013, c’était un rêve devenu très lointain. Il a fallu beaucoup de travail pour avoir une saison comme l’année dernière, être à 100% à nouveau, et la finir avec un titre GUINNESS WORLD RECORDS est assez spécial.« 

La vague de Nazaré est considérée comme la plus grosse vague au monde surfée à ce jour (+24 mètres pour le record masculin). Elle est convoitée par les plus grands chargeurs et jouit d’une réputation internationale. 

« Quand je suis arrivé pour la première fois à Nazaré en 2013 ma vie a complètement changé […] Je suis venue m’installer à Nazaré pour être au plus près de la vague, je consacrais la majeure partie de mon temps sur place et j’ai passé des années à me concentrer pour m’améliorer, assurer ma sécurité et m’entourer des meilleures personnes pour arriver là où je voulais être […] C’est un endroit que je considère honnêtement comme la plus grosse vague et la plus difficile que j’ai jamais surfé. » poursuit Maya pour la WSL. 

Enfin, ce record est aussi une grande fierté pour le surf féminin qui ne cesse de progresser et de se démocratiser. A l’heure où les femmes étaient peu reconnues pour le surf de gros, domaine dans lequel le circuit pro leur était très fermé, ce nouveau record aura sans doute le mérite de faire bouger les choses. 

Quant à Justine Dupont que les médias français nous ont présenté comme la « patronne de Nazaré », je vous laisse lire la saga ici parce que j’en ai marre de me répéter : 

Big Wave Award 2018, malgré une couverture médiatique record, pourquoi Justine Dupont n’a pas eu d’award ? 

Pétition : Maya Gabeira revendique la plus grosse vague surfée par une femme cet hiver 

 

About the author

Fondateur - Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason

Comments

  • Fredd octobre 5, 2018 at 07:47

    C’est quoi votre problème avec Justine Dupont elle a pas voulue couché !?
    A un moment faut savoir passer à autre chose ou c’est pour faire oublié votre soutien à Karim Braire !?

    Reply