Bruce Gold : le dernier vrai Hippie surfeur

Nombreux peuvent se revendiquer d’être un hippie mais il est difficile de battre le niveau de Bruce Gold, cet homme de 70 ans (cette année) qui a tout plaqué pour venir habiter à J-Bay en Afrique du Sud et surfer.

Aimer le surf est une chose mais de là à vouloir tout « sacrifier » pour entretenir ce mode de vie et être sûr de ne jamais rater une bonne session est une autre affaire.

Et pourtant, Bruce Gold tient le coup et son physique maigrelet, ses cheveux et sa longue barbe en disent long sur son mode de vie. Sans domicile fixe à plusieurs reprises, il a vécu dans les dunes et dans des abris délabrés, pour finalement résider dans la maison d’un riche américain qu’il entretient.

Bruce n’a jamais travaillé de sa vie, il se nourrit d’huîtres et de ce que la nature lui offre tout en vendant quelques coquillages pour « vivre ». Pour lui les surfeurs pros sont des prostitués et le mariage/les femmes (même si il a eu quelques copines) sont la gangrène du surf ou autrement dit viendrait restreindre sa liberté…

Bref, un homme qui profite de ce mode de vie comme personne… Alors si vous allez à J-Bay allez le voir, c’est une légende et apparemment il a toujours un tas d’histoire à vous raconter car en plus d’être un hippie, c’est un excellent surfeur !

 

About the author

Fondateur – Issu d’une famille Bretonne et surfeur depuis une quinzaine d’années, il recrute, coordonne le développement et gère les finances de SurfME pour façonner un projet aux valeurs fun, green et sportives.

Related

Join li diskason

Comments

  • michel monier octobre 2, 2017 at 14:15

    Sublime, hyper touchant.

    Reply